Passer au contenu principal
Une première session des AIIA passionnante!

Une première session des AIIA passionnante!

Publiée le News

Jeudi après-midi, l’Eurometropolitan e-Campus accueillait la première session des Ateliers Internationaux d’Intelligence Artificielle.

Le programme a attiré de très nombreux étudiants de la Wallonie Picarde et de Bruxelles, des chefs d’entreprises et des responsables d’institutions publiques. Il est vrai que les orateurs qui se succédaient sur le podium de l’auditorium du Campus numérique tournaisien promettaient une après-midi des plus enrichissantes.

La thématique du jour : Machines autonomes et internet des objets.

Le Président de l’Eurometropolitan e-Campus, Philippe Luyten, plantait le décor en interpellant l’auditoire et les conférenciers : « Les progrès de l’intelligence artificielle animent les débats entre sceptiques et partisans. Les développements actuels de l’I.A. excitent et affolent la planète…  Pas un jour sans que le sujet ne soit mis sur la table, soit par la révélation de nouvelles avancées technologiques, soit pour évaluer leur impact sur le marché du travail. »

Jean-Jacques Quisquater, Professeur émérite de l’UCLouvain dressait dans son “50 nuances d’IA” le passé et le futur de l’I.A. : « En 1970, Marvin Minsky (MIT) prédisait « Dans trois à huit ans nous aurons une machine avec l’intelligence générale d’un être humain ordinaire”. Près de 50 ans après, nous entendons toujours la même phrase. Qu’en est-il ? L’histoire de l’IA montrera qu’il y a quand même des changements de perspective. » Des propos appuyés par le Professeur Hervé Bourlard qui, en duplex depuis l’Université de Lausanne, appuyait sur le besoin impératif de se former.

 

Bruno Schroder Directeur Technologique de Microsoft démystifiait l’IA.  En effet, comprendre ce qu’est l’intelligence artificielle est la première étape de réflexion sur l’avenir qu’elle promet.

Thierry Dutoit (UMons), démonstrations à l’appui, expliquait l’impact de l’IA sur la créativité, la culture et l’art.

Robert Erra (EPITA, Paris) abordait tout en chiffrement et en malware la problématique de la sécurité dans l’avènement de l’Intelligence Artificielle.

Enfin, Christophe Montoisy, initiateur du Réseau I.A. de Wallonie, dressait les pistes d’actions pour aider les entreprises en matière d’IA.

Les échanges entre le public et les orateurs clôturaient une journée passionnante et instructive.

Rendez-vous est désormais fixé pour la suite des AIIA (Ateliers Internationaux d’Intelligence Artificielle) de l’Eurometropolitan e-Campus :

  • Le jeudi 4 avril 2019

Thème : Médecine, sciences e la vie et accompagnement :

                      Les actes médicaux, les soins et l’ADN en question ?

  • Le jeudi 6 juin 2019

Thème : Droit et éthique :

                      La justice, les décisions et la reconnaissance des visages en question ?

 

  • Le jeudi 19 septembre 2019 :

Thème : L’intelligence artificielle change-t-elle rapidement notre vie et l’économie ? :

                      La coopération homme-machine en question(s).         

Interessé(e) par nos activités ?

Inscrivez-vous pour rester informé(e).
J'accepteJe refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées